Bienvenue !

Bible Ipsum dans votre langue : Français English

Bible Ipsum

Texte à générer à générer :   

Votre requête a généré 3 paragraphes, 37 phrases, 692 mots, soit 3771 caractères.
Outils : Copier dans le presse-papier | Mettre en majuscules | Mettre en minuscules | Actualiser | Retour à l'accueil

Venez, chantons avec allégresse à l'Éternel ! Poussons des cris de joie vers le rocher de notre salut. Allons au-devant de lui avec des louanges, faisons retentir des cantiques en son honneur ! Car l'Éternel est un grand Dieu, il est un grand roi au-dessus de tous les Dieux. Il tient dans sa main les profondeurs de la terre, et les sommets des montagnes sont à lui. La mer est à lui, c'est lui qui l'a faite ; la terre aussi, ses mains l'ont formée. Venez, prosternons-nous et humilions-nous, fléchissons le genou devant l'Éternel, notre créateur ! Car il est notre Dieu, et nous sommes le peuple de son pâturage, le troupeau que sa main conduit... Oh ! si vous pouviez écouter aujourd'hui sa voix ! N'endurcissez pas votre coeur, comme à Meriba, comme à la journée de Massa, dans le désert, où vos pères me tentèrent, m'éprouvèrent, quoiqu'ils vissent mes oeuvres. Pendant quarante ans j'eus cette race en dégoût, et je dis : c'est un peuple dont le coeur est égaré ; ils ne connaissent pas mes voies. Aussi je jurai dans ma colère : ils n'entreront pas dans mon repos !

Quand je crie, réponds-moi, dieu de ma justice ! Quand je suis dans la détresse, sauve-moi ! Aie pitié de moi, écoute ma prière ! Fils des hommes, jusques à quand ma gloire sera-t-elle outragée ? Jusques à quand aimerez-vous la vanité, chercherez-vous le mensonge ? Sachez que l'Éternel s'est choisi un homme pieux ; l'Éternel entend, quand je crie à lui. Tremblez, et ne péchez point ; parlez en vos coeurs sur votre couche, puis taisez-vous. Offrez des sacrifices de justice, et confiez-vous à l'Éternel. Plusieurs disent : qui nous fera voir le bonheur ? Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel ! Tu mets dans mon coeur plus de joie qu'ils n'en ont Quand abondent leur froment et leur moût. Je me couche et je m'endors en paix, car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.

Écoutez ceci, vous tous, peuples, prêtez l'oreille, vous tous, habitants du monde, petits et grands, riches et pauvres ! Ma bouche va faire entendre des paroles sages, et mon coeur a des pensées pleines de sens. Je prête l'oreille aux sentences qui me sont inspirées, j'ouvre mon chant au son de la harpe. Pourquoi craindrais-je aux jours du malheur, lorsque l'iniquité de mes adversaires m'enveloppe ? Ils ont confiance en leurs biens, et se glorifient de leur grande richesse. Ils ne peuvent se racheter l'un l'autre, ni donner à Dieu le prix du rachat. Le rachat de leur âme est cher, et n'aura jamais lieu ; ils ne vivront pas toujours, ils n'éviteront pas la vue de la fosse. Car ils la verront : les sages meurent, l'insensé et le stupide périssent également, et ils laissent à d'autres leurs biens. Ils s'imaginent que leurs maisons seront éternelles, que leurs demeures subsisteront d'âge en âge, eux dont les noms sont honorés sur la terre. Mais l'homme qui est en honneur n'a point de durée, il est semblable aux bêtes que l'on égorge. Telle est leur voie, leur folie, et ceux qui les suivent se plaisent à leurs discours. Comme un troupeau, ils sont mis dans le séjour des morts, la mort en fait sa pâture ; et bientôt les hommes droits les foulent aux pieds, leur beauté s'évanouit, le séjour des morts est leur demeure. Mais Dieu sauvera mon âme du séjour des morts, car il me prendra sous sa protection. Ne sois pas dans la crainte parce qu'un homme s'enrichit, parce que les trésors de sa maison se multiplient ; car il n'emporte rien en mourant, ses trésors ne descendent point après lui. Il aura beau s'estimer heureux pendant sa vie, on aura beau te louer des jouissances que tu te donnes, tu iras néanmoins au séjour de tes pères, qui jamais ne reverront la lumière. L'homme qui est en honneur, et qui n'a pas d'intelligence, est semblable aux bêtes que l'on égorge.

Outils : Copier dans le presse-papier | Mettre en majuscules | Mettre en minuscules | Actualiser | Retour en haut | Retour à l'accueil

Choix du design : Ouaib 2 - Cascade   Liens utiles : Contact - Plan du site  

Copyright © Bible Ipsum - Les textes générés sont libres de droits - Temps de chargement : 0.1s